Mariam Baouardy, Bienheureuse Sœur Marie de Jésus Crucifié (1846-1878), mystique de Palestine

Farah Mébarki

Historienne, Carmel de Bethléem L’anneau invisible, ou la poétique palestinienne d’une petite sainte arabe.

Mariam Baouardy, en religion Sœur Marie de Jésus Crucifié, était une petite1 Arabe de Galilée devenue carmélite. Dans le XIXe siècle des nouvelles fortunes industrielles et de la libre pensée, elle, dans son humilité de sœur converse2 , illettrée en arabe comme en français.

Pour lire l’article suivez le lien

Actes-colloque-sainteté-féminine (Mebarki F. – Mariam Baouardy)

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Actualités, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>