Les identités maronites en dehors du Liban (Mouna Zaiter)

IMG_4555

Comment les maronites de France, Libanais et expatriés, vivent-ils et perçoivent-ils aujourd’hui leur identité confessionnelle loin de leur territoire d’origine ? Celle-ci se dissout-elle dans leurs nouvelles conditions de vie ou le changement les conduit-ils au contraire à s’attacher plus fermement à leurs marqueurs religieux et culturels ?  Quels critères mettent-ils en avant pour se distinguer des groupes sociaux et religieux qu’ils côtoient ? Pratiquent-ils assidument leur culte ? Sont-ils encore attachés à leur foi maronite ? Leur religion peut-elle survivre longtemps loin de leur terre libanaise ? Comment le contexte de la culture d’accueil impacte-t-il leur pratique religieuse ? Notre Dame du Liban à Paris existe depuis bientôt cent ans, peut-on imaginer une telle longévité pour toutes les paroisses qui s’installent en Europe ? 

Autant de questions auxquelles nous cherchons à répondre après avoir interrogé des Libanais maronites, établis en France depuis des décennies, hommes ou femmes, appartenant à différentes tranches d’âge, engagés ou non dans une église ou une paroisse, orientale ou occidentale, et observant assidûment ou non les obligations cultuelles associées à leur foi.

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>