Pourquoi ce lien fort entre religion et territoire ? (Thom Sicking)

IMG_4471

Après avoir vérifié le lien étroit entre religion et territoire et avoir constaté les changements de ce lien dans le monde moderne, avec ses mélanges de cultures, nous passons en revue diverses explications de la recherche d’homogénéité religieuse dans chaque territoire pour obtenir l’unanimité des habitants dans leurs croyances. Durkheim souligne l’importance de la religion pour créer un consensus social.  Weber dans sa typologie de divers rapports entre pouvoir religieux et pouvoir politique constate que malgré les différences, les deux  pôles ont un intérêt à s’appuyer mutuellement. Delumeau constate que l’ancienne unanimité dans la foi cachait des divergences. Mais le fait de les cacher montre le souci de sauver au moins les apparences. Berger crée le concept de « structures de crédibilité » pour expliquer comment  l’homogénéité se crée et se maintient. Enfin le Liban peut servir d’exemple pour montrer comment, même dans la grande diversité des 18 communautés du pays la tendance à créer des espaces homogènes persiste.

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Actualités, Colloque, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>