Le protestantisme évangélique à Beyrouth, état des lieux, Fatiha Kaoues

Résumé de l’intervention de Mlle Fatiha Kaoues

Depuis quelques années, le protestantisme évangélique connaît une progression spectaculaire à l’échelle mondiale. Aucun continent n’est épargné. Le monde arabe et musulman est l’une des rares régions du monde à demeurer cependant rétive à ce déploiement. Le Liban y fait figure d’exception du fait de son caractère multiconfessionnel, et la liberté d’expression religieuse plus grande qui y est admise. De ce fait, les organisations évangéliques mondiales utilisent ce pays comme un véritable territoire de repli et de redéploiement du protestantisme évangélique dans la région. Ce sont surtout les églises pentecôtistes qui connaissent le plus grand essor au Liban. Elles se développent en priorité dans des quartiers populaires de Beyrouth ou de sa périphérie (Burj Hammoud, Nabaa) alors que les Eglises « mainline » liées au protestantisme historique (apparu au Liban au XIXe siècle à la suite de l’activité missionnaire protestante) se trouvent dans des quartiers socialement plus favorisés (Ras Beyrouth, Hamra, etc). Cette présentation évoquera la situation générale du développement évangélique dans le pays et s’attachera à l’analyse d’une église située à Nabaa en particulier.

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.