L’histoire de quelques lieux de culte monumentaux de Beyrouth, Ray Mouawad

Rencontre dans le cadre du CEDIFR, le 29 mars 2012

Exposé de Mme Ray Mouawad sur « l’histoire de quelques lieux de culte monumentaux de Beyrouth ».

Le centre de Beyrouth, correspondant à peu près à la limite de la vieille ville autrefois entourée d’une enceinte, comprend quelques mosquées et églises monumentales, restaurées après les dégâts subis durant la guerre de 1975-1990. Ceux qui connaissent Beyrouth savent qu’il suffit de creuser en dessous de ces bâtiments pour trouver les traces d’autres lieux antérieures.  Mme Mouawad a promené ses auditeurs sur un circuit allant du Mosquée de l’Emir Assaf à la cathédrale maronite Saint Georges, en passant par la grande Mosquée el-Omari, la mosquée de l’Emir Mounzer et la cathédrale grecque orthodoxe Saint Georges. Pour chaque lieu elle a retracé l’histoire dans la mesure où les fouilles et les documents disponibles le permettent. Il n’est pas possible de traiter tous les lieux au cours d’un seul exposé, mais les quelques cas cités donnent déjà un aperçu de l’histoire  mouvementée de ces édifices qui ont parfois changé de religion au cours de leur histoire.

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.